Maître Michel VERNIER

Avocat en Droit Social (Droit du Travail) depuis 1988

Michel Vernier - Avocat Droit Social du Travail à Versailles

Titulaire de la spécialisation en droit du travail

Domaine d’activité :

Exclusivement le droit du travail et exclusivement au profit des salariés (les employeurs ont bien évidemment le droit d’être conseillés et défendus, mais il m’est personnellement impossible de soutenir tout et son contraire selon que l’on assiste un jour un employeur, puis le lendemain un salarié).

Compétence géographique :

J’interviens devant toutes les juridictions prud’homales (Conseils de prud’hommes et Cours d’appel), sur l’ensemble du territoire français

Quelques exemples concrets :

Conseil et accompagnement :
- vous devez signer un contrat de travail ou un avenant ?
- vous avez reçu un courier de l’employeur (recadrage, reproche, avertissement, …) ?
- vous êtes confronté à un changement de comportement de l’employeur à votre égard ?
- vous souhaitez quitter votre entreprise mais votre contrat comporte une clause de non-concurrence ?
- l’employeur souhaite modifier vos conditions de travail ou votre contrat de travail ?
- votre entreprise envisage des licenciements économiques ?
Négociation et contentieux :
- votre employeur vous propose une rupture conventionnelle ?
- vous souhaitez quitter l’entreprise, mais si possible sans démissionner ?
- vous souhaitez tenter une négociation à la suite d’un licenciement injustifié ?
- vous souhaitez contester une sanction ou un licenciement devant le juge ?

Pour préparer notre contact :

Je reçois exclusivement sur rendez-vous, du lundi au vendredi (pas le week-end, car j’ai une vie de famille)
Appelez mon cabinet (01 39 51 60 88) ; mon assistante vous proposera une date de rendez-vous.
Vous tombez sur le répondeur ? Ça arrive … Laissez vos coordonnées téléphoniques et mon assistante vous rappellera pour vous proposer une date de rendez-vous.
Vous n’avez pas le temps d’appeler mon secrétariat ? envoyez-lui un courriel (cabinet-michel-vernier@wanadoo.fr), avec vos coordonnées téléphoniques, et mon assistante vous appellera.
Pensez à apporter lors du rendez-vous tous les documents utiles, selon la nature de vos interrogations (contrat de travail, avenants, correspondances échangées avec l’employeur, bulletins de salaire, etc.)
Nos contacts ultérieurs ?
- privilégiez un courier, un fax ou un mail ;
- le téléphone ? je suis souvent en audiences, en déplacement ou en rendez-vous, mais je m’efforce de rappeler dès que possible, ou de répondre par mail.

Quelques Conseils

Trop souvent, les salariés ne réagissent pas, ou trop tard …Sans sombrer dans la paranoïa, ayez le réflexe de prendre un conseil dès que vous sentez “qu’il y a un souci” ; dès que vous sentez que c’est “potentiellement dangereux” pour la suite de votre relation contractuelle, prenez un conseil avant d’agir ou de réagir.Vous vous estimez suffisamment compétent pour régler tout seul votre difficulté ? vous l’êtes sans doute, mais attention : on a rarement le recul nécessaire lorsqu’on est personnellement concerné et un regard extérieur et objectif permet souvent d’éviter de commettre un impair.Ayez le réflexe de laisser “des traces écrites” lorsque survient une difficulté d’exécution de votre contrat de travail, si c’est votre intérêt (n’oubliez pas que votre employeur le fera systématiquement, lorsque c’est à son avantage). Enfin, si “la confiance ne passe pas” avec moi lors de notre premier rendez-vous, n’insistez surtout pas et prenez contact avec un de mes 45 000 autres confrères.

Honoraires

N’oubliez pas d’un contrôle technique pour votre voiture dure 20 mn et vous coûte 63 €, ou qu’une séance chez votre psychanaliste dure de 30 à 45 mn et vous coûte de 60 à 120 euros.
Honoraires de consultation
- la consultation verbale au cabinet : je bloque 1 heure par rendez-vous et je facture la somme de 80 à 120 € TTC.
- la consultation écrite : je facture au temps passé, sur la base d’un taux horaire de 170 € TTC ; le temps prévisible est préalablement déterminé avec le client.

Honoraires de traitement de dossier
L’honoraire est défini dans une convention écrite (convention d’honoraires), soumise au client avant la prise en charge effective du dossier. L’honoraire est essentiellement fonction de la difficulté prévisible de l’affaire (et donc du temps qu’il faudra y consacrer).
La loi (française) interdit de fixer un honoraire exclusivement en fonction du résultat judiciaire (article 10 de la loi du 31 décembre 1971).

L’honoraire est donc double :
- honoraire forfaitaire : il est fonction du travail prévisible à effectuer, notamment en fonction de la difficulté du litige ; à titre purement indicatif, l’honoraire forfaitaire pour une procédure prud’homale “simple” (qui représente de 15 à 20 heures de travail) est de l’ordre de 2 000 € à 2 500 € TTC.
- honoraire de résultat : cet honoraire complémentaire, qui s’ajoute à l’honoraire forfaitaire, correspond généralement à 12 % TTC des sommes que je vous obtiens par mon travail, soit amiablement, soit par décision de justice definitive.
L’honoraire forfaitaire peut bien évidemment être réglé par mensualités.
Exemples d'actions en justice de Michel VERNIER